Activation TM2LW par F5OHH et F4ELJ

image_pdfimage_print

Superbe Video pro à Kerprigent Lighthouse par F5OHH Chris et F4ELJ Dyd.

Rien a rajouter a regarder sans moderation !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Activation TM2LW par F5OHH et F4ELJ

[Covid19] réunions mensuelles de Doulon arrêtées

image_pdfimage_print

Les responsables de la Maison de Quartier de Doulon viennent de nous signifier qu’en raison du confinement, nos réunions mensuelles ne peuvent plus avoir lieu.

En foi de quoi, comme pour le radioclub, nos activités se réduisent à nos seuls QSO.

Avec nos 73.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur [Covid19] réunions mensuelles de Doulon arrêtées

COVID19 Radioclub fermé

image_pdfimage_print

Dans le cadre des mesures annoncées par M. le Président de la République le 28 octobre soir, le CA de l’ARALA a pris la décision de fermer totalement l’accès au radioclub à ses adhérents et donc au public.

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser de cette mesure prise dans l’intérêt de tous. Cette mesure est naturellement provisoire, et durera tant que vaudra le confinement.

La réouverture se fera par décision du CA dès que les circonstances le permettront.

Avec nos meilleures 73.

F6DAA le Président de l’ARALA

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur COVID19 Radioclub fermé

Activation F5KEQ pour le CQWW 24-25 octobre 2020

image_pdfimage_print

Le Radio Club de Nantes sera présent au concours Américain CQWW.
Nous prévoyons d’activer de samedi à partir de 9H30 jusqu’au dimanche soir.

Pour l’instant Bastien Barbe F4EYQ sera présent : 9H00 – 11H00 samedi Et dimanche : 9H-11H
François Ganache F1ZV assure l’intendance.

Pour les OM intéressés merci d’indiquer votre call et votre plage horaire de présence. https://doodle.com/poll/dmp62tk6aae7zm5k
Merci aussi de ramener votre micro casque dans la mesure du possible,

Et le masque.

73 Bastien F4EYQ

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Activation F5KEQ pour le CQWW 24-25 octobre 2020

F6CRP vend

image_pdfimage_print

Mail: denis.f6crp@wanadoo.fr tél: 06 86 51 05 84

1 TR7 avec NB et filtres CW avec alimentation d’origine plus VFO externe RV7, le tout 410 €

1 TR7 avec filtres CW et alimentation d’origine: 380 €

1 Ligne 4C (R4C/T4XC avec filtre CW et alimentation + HP): 350 €

1 Ligne 4C (R4C/T4XC avec filtres CW et alimentattion + HP): 350 €

1 Récepteur R4C avec filtre CW 1,5 kHz, 500 Hz, 250 Hz: 150 €

1 Récepteur Drake SPR4 (alimentation secteur): 150 €

1 Récepteur Collins 51S1: 350 €

1 Elecraft K2 10 w avec module SSB: 400 €

1 ATLAS 210X: 280 €

1 FT101ZD (dernier modèle): 300 €

1 FT101ZD + filtre CW: 300 €

1 Récepteur Yaesu FR101 (affichage mécanique) déca +50+144 MHz AM/FM/SSB/CW+filtre CW: 140 €

1 Récepteur Yaesu FR101D (affichage digital) déca +50+144 Mhz AM/FM/SSB/CW +filtre CW: 150 €

1 Emetteur FL101 pas testé (depuis des années dans un coin): 100 € (éventuellement en cadeau pour quelqu’un qui prendrait un lot).

1 wattmètre Heathikit HM-2102: 20 €

Publié dans Petites annonces, Vente | Commentaires fermés sur F6CRP vend

F6FJH vend pour F6DIL passé SK

image_pdfimage_print

Ecrire à Pierre-André F6FJH: paf6fjh@gmail.com

Cliquer sur le lien ci-dessous pour visualiser cette annonce.

Le matériel est visible « Au Pallet » jusquau 27 octobre environ, passé ce délai, il sera proposé sur « Le Bon Coin » et le site http://ra.org

http://arala.r-e-f.org/wp-content/uploads/2020/10/MATERIEL_F6DIL_SK-1.pdf

Publié dans Petites annonces, Vente | Commentaires fermés sur F6FJH vend pour F6DIL passé SK

Reprise des cours à la préparation à l’examen radioamateur

image_pdfimage_print

Jacques, F1BBU reprend ses cours le:

Mercredi 16 septembre 2020 à 18H00

Les cours sont dispensés au radio club au 32 boulevard de la Chauvinière à Nantes.

Prendre contact avec Jacques LEGOFF F1BBU:

f1bbu44@gmail.com pour s’inscrire.

Les consignes particulières à Nantes sur le covid-19 seront respectées, donc le port du masque sera impératif. La taille de la salle de réunion est suffisante, ainsi seules les personnes participantes aux cours seront acceptées dans celle-ci pendant cette formation.

Supers 73 à toutes et à tous.

F6DAA

Publié dans Actualités | Marqué avec | Commentaires fermés sur Reprise des cours à la préparation à l’examen radioamateur

Infos Relais R7 – juillet 2020 – MAJ 28/07/2020

image_pdfimage_print

C.R de l’intervention de Marc F6GNR du 28/07

Je vous fais un compte rendu de l’ intervention de ce matin sur le site des Alouettes 
Après de multiples essais, nous avons confirmation que le relais est aux performances maximum sur charge fictive et banc de mesure.
Branchement d’un commutateur coaxial sur les deux antennes pour test.
Essai sur l’antenne de secours (Récepteur de télécommande du relais TVA) qui comme vous le constaterez sur la photo jointe a la fiche coaxiale PL259 oxydée par l’eau qui s’est infiltrée par la gaine… Il n’y a pas de ROS. La différence de performances est flagrante entre les antennes ce qui est normal entre la colinéaire qui est à 50 m du sol avec une descente en 7/8 de pouce et l’autre qui est à 15 mètres avec du KX4 oxydé
En cours de manipulation est apparu un produit à l’entrée du récepteur avec un décalage d’ environ 6 -10 KHz de l’entrée du récepteur. Ce qui décale le discriminateur et empèche les signaux faibles d’être reçus. Le produit est présent même TX à l’arrêt. Le récepteur ayant une histérésis de squelch d’environ 3db, c’est pour cela que le ding-dong ne sonne pas 
Ce produit est une résultante bizarre d’un mélange de data, numérique (supposition) et d’un niveau variable comme son déplacement. ll est reçu sur les deux antennes mais avec la même différence de niveau. Il est aléatoire en niveau comme en fréquence !
J’ai donc débranché le secteur du relais TVA et Bingo !!! plus de brouillage. Ouf ! cela vient de là. Et bien non. Quelques minutes après, il est réapparu.J’ai débranché la balise 50MHz et ensuite l’équipement SIGFOX sans aucun effet
Finalement, j’ai tout rebranché comme auparavant et laissé le relais sur son antenne de têteLe niveau du brouillage n’a pas pu être mesuré mais il est parait assez faible pour rentrer dans les critères de brouillage de l’ANFR (-95 dBm)
Le récepteur actuel est peu sélectif , c’est un RX de 25 KHz, le fait de mettre en 12,5KHz améliorerai le pied de porteuse de la fréquence du RX puisque le produit se cale à coté
Je vais mettre sans trop de conviction un filtre de bande Kathrein K64-13-21 dont vous avez la courbe jointe
La question est:Comment est généré ce brouillage?Est ce un produit de mélange de fréquences, Il y a beaucoup de TX aux alentours et le pylône Bouyges particulièrementEst-ce l’antenne qui le produit par sa vétusté ?, Est ce l’haubanage qui devient capacitif et le détecte Est-ce la prise de terre ?Etc…Cela demande beaucoup de temps et d’énergie pour essayer de trouver. En fait, c’est le pire des scénarios ou plutôt scenarii
Donc affaire à suivre après la pose du filtre de bande. 
Pour info, Serge F5GBS m’a rendu visite sur le site et a constaté le phénomène 73 tous Marc F6GNR

Connecteur Antenne de seccours
filtre de bande Kathrein

Ce matin 24/07/2020, le relais est de nouveau fonctionnel. Merci a Marc, F6GNR pour ce travail.

A partir du 20 juillet 2020 le relais VHF R7 va être arrêtée pour des travaux essentiels sur la connectique dans les cavités (entre autres).

Plus d’information par la suite en fonction de l’évolution des opérations.

Pour le CA de l’ARALA

73 F5VCV

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Infos Relais R7 – juillet 2020 – MAJ 28/07/2020

La vie de l’ARALA en ces mois de mars et avril 2020

image_pdfimage_print

Malgrès le confinement brutal, les membres du CA et son bureau continuent de travailler ensemble par visio conférence sur les différentes activités et projets qui animent notre association et nos membres.

1 – Fête du R7

En concertation avec le RCV, c’est avec regret que nous vous informons de l’annulation de la fête du R7 à la date du 28 juin 2020.

Les conditions sanitaires incertaines ne nous permettent pas de maintenir cette manifestation dans des conditions plus sûres. Ce n’est que partie remise et nous nous rattraperons l’année prochaine.

2 – Election du bureau:

Dans l’onglet « Association », vous pouvez prendre connaissance du nouveau CA et du Bureau de l’Association issus de l’AG du 8 mars.

Nous espérons que lors de l’AG de l’année prochaine, en plus des remplacements habituels, plus de candidats viendront étoffer le nombre actuel des membres du CA. Le radio-club vit grâce à l’implication des membres du Bureau, du CA et de ses adhérents.

3 – Ouverture du radio-club:

Le radio-club restera fermé dans l’attente des consignes officielles de l’Etat ou de la ville de Nantes, concernant le monde associatif.

Une visite de contrôle des locaux et du matériel sera réalisée par l’un des membres du CA après le 11 mai, ceci afin de vous accueillir dans les meilleures conditions lors de la réouverture.

4 – Projet ARISS:

La date limite pour le dossier de candidature est repoussée à fin octobre, ce qui laisse le temps de parfaire notre candidature.

5 – Rencontres de la radio:

A ce jour aucune décision n’a été prise concernant le maintient ou non de la manifestation.

Meilleures 73 du Bureau

Publié dans Non classé, Vie de l'association | Commentaires fermés sur La vie de l’ARALA en ces mois de mars et avril 2020

Cours linux et raspberry

image_pdfimage_print

Vous avez au moins tous entendus parler des raspberry, et même la plupart d’entre vous en avez au moins un chez lui. Dans beaucoup de stations il y a de plus en plus de ces petits ordinateurs, l’APRS et APRX en sont l’exemple le plus fréquent. Mais bien d’autres usages sont à la portée de ces minis ordinateurs. Son port GPIO est conçu pour permettre la gestion de signaux TTL de toutes sortes, en entrée comme en sortie. En serveurs, ils sont aussi irremplaçables, et en radio numériques, ils sont de plus en plus indispensables.

L’ARALA propose à ses adhérents des formations sur linux Raspbian, formations linux donc très orientées raspberry. Plusieurs niveaux sont proposés: débutants et perfectionnement.

Le niveau débutant, permet d’apprendre à récupérer une image de carte SD, et de la copier sur une carte SD soit à partir d’un PC windows microsoft, soit d’un PX sous linux, puis d’utiliser la commande « raspi-config » c’est à dire par elle, de configurer un rapsberry pour le rendre opérationnel,

Une description des différents modèles de rapsberry, avec leur usages respectifs le plus adapté.

L’approche du mode graphique et du mode console (affichage de type windows ou de type DOS).

La prise en main du raspberry pour les commandes linux les plus courantes, et une formation initiale à sa configuration réseau.

Au niveau perfectionnement:

  • entre autres, formations sur:
  • réseaux TCPIP;
  • serveur apache;
  • serveur d’imprimantes, et de scanner;
  • réseau AX25 pour l’APRS avec direwolf;
  • et tout sujet demandé par les intéressés.

Ces formations resteront à des niveaux raisonnables, sans prétention à être au niveau professionnel. En effet, un serveur personnel et un serveur professionnel, ce n’est pas la même chose, de même que les réseaux. Mais un minimum de connaissances reste à la portée d’un OM, et cela lui permet de comprendre les articles de technique informatique de radioamateurs qui sont de plus en plus fréquents, et de les réaliser.

Pour s’inscrire:

Bien sur rien ne commencera avant la fin du confinement covid 19. Pour cela, si vous êtes intéressés par ces formations, envoyez un e-mail à:

f6daa@ganmon.fr

73+ à tous.

Publié dans Articles techniques, Informatique, Les raspberry | Commentaires fermés sur Cours linux et raspberry

Notions sur le protocole de communication USB

image_pdfimage_print

Je donne ici quelques indications non exhaustives sur le protocole de communication des prises USB. Le but est de permettre de déboguer des scripts de tous langages quand on veut communiquer avec des périphériques. Cela permet d’aller « à la pêche » d’infos qui peuvent être utiles.

On va voir comment les périphériques et l’ordinateur ou contrôleur comme un arduino, communiquent.

Les octets qui sont véhiculés sur ces ports de communication ne le sont pas en série asynchrones comme par exemple sur le RS232 bien connu des anciens OMs, mais en NRZI (Non Remize à Zéro Inversé). En gros cela signifie qu’un bit dans un octet à 0 ne provoque pas de changement d’état par rapport au bit précédent, tandis qu’un bit à 1 provoque un changement d’état, mais le tout avec le « inversé » est d’obtenir une diminution de la bande passe du signal transmis (donc de grande importance en communication VHF), et de synchronisation des horloges réception et réception.

Les signaux électriques sont transmis sur deux fils plus la masse et en niveaux TTL , donc 5V, qui sont symétriques, ce qui veut dire que quand D- est à 0, D+ est à 1 et inversement. Ainsi on obtient une meilleure insensibilité aux parasites électriques par rapport au RS232 qui lui utilise un seul fil pour la réception et un autre fil pour l’émission. En RS232, si on a deux fils (TX et RX), pour chaque sens on reste en deux fils (donnée + masse) alors qu’en symétrique, on a deux fils (D-, D+, GND) ce qui permet cette meilleurs insibilisation en symétrique.

La fiabilité de l’USB2 repose sur l’apport de la diminution de la bande passante du au codage NRZI, et des fils symétriques de donnée. La longueur de cable USB peut être très longue, ce qui limite est la perte de niveaux des signaux due au cable. On peut aller en théorie jusqu’à une vingtaine de mètres. Si on met des HUBS intermédiaires pour regonfler le signal, on peut aller beaucoup plus loin. Cela peut jouer sur la vitesse en bauds de communication. Un cable court permet naturellement une vitesse en bauds la plus élevée. Avec un disque dur USB par exemple, cela peut avoir ne grande importance.

Une ligne USB, c’est à dire le signal qui circule sur les fils D- et D+ est bidirectionnelle, alors qu’en asynchrone classique RS232, ce n’est pas le cas.

Un bus avec des adresses:

Comme sur une prise USB on peut avoir plusieurs périphériques, pour les identifier les uns par rapport aux autres, on leur attribue une adresse sur 7 bits, soit 8 bits avec la parité. On a donc 128 adresses possibles.

Tout le monde sur le bus USB utilise la techniques des jetons qui circulent sur tous les périphériques, tous le monde peut recevoir des jetons qui ne leur sont pas destinés. Un jetons comprend une trame d’octets, dont le premier est l’octet d’adresse. L’arduino ou l’ordinateur envoi le jeton vers le premier périphérique, celui-ci le reçoit, voit si son adresse est dans ce jeton. Si c’est le cas, il utilise les données du jeton. Si l’adresse du jeton n’est pas la sienne, il le transmet au périphérique suivant et ainsi de suite.

Normalement, le bus USB prévoyait que chacun des périphériques avait deux prises, une sur le périphérique qui le précède, et l’autre vers le périphérique suivant. On pouvait ainsi chaîner les périphériques les uns derrières les autres. Mais de fait, les périphériques n’ont qu’une prise, on utilise alors un « Hub » USB bien connu de tout le monde. Il a deux fonctions: permettre le branchement de plusieurs périphériques sur une même prise USb, et apporter une alimentation 5V conséquente pour tous les périphériques qui peuvent être branchés sur lui. La valeur max théorique sur un bus USB est de 0,5A, ce qui est loin d’être respecté. D’où l’intérêt d’un hub USB.

Repérer un péripĥérique dans le répertoire /dev sous linux:

Sous linux, la commande lsusb permet d’obtenir des informations sur ce qui est connecté sur l’ordinateur en USB.

Avec les droits root, # lsusb donne par exemple:

Bus 002 Device 002: ID 18a5:0411 Verbatim, Ltd
Bus 002 Device 001: ID 1d6b:0003 Linux Foundation 3.0 root hub
Bus 001 Device 002: ID 2109:3431 VIA Labs, Inc. Hub
Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub

On voit ici plusieurs colonnes: la colonne « Bus », « Device », « ID » et des mots compréhensibles. Ces derniers apportent une information immédiate et claire sur le périphérique concerné. La colonne « ID comporte 4 octets (codés en octal), puis le caractère « : » et enfin un autre octet.

Le premier octet est un codage conventionnel standard sur le fabriquant, et le deuxième octet se rapporte au modèle du produit chez ce fabriquant.

Le nombre après « Bus » est une première adresse en rapport avec la prise USB. Le nombre après « Device » est une adresse attribuée au périphérique branché sur cette prise par le système linux.

Interprétation de ces informations:

Si on va dans /dev/bus/usb/001, on voit la présence d’un fichier: 002 il est en rapport avec la chaîne « VIA Labs, Inc. Hub ».

Souvenez vous que sous linux « tout est fichier », même un périphérique. Cela signifie que la manière de traiter un fichier classique et un périphérique est la même: on lit ou on écrit. On peut comprendre que la routine de lecture et écriture des fichiers est la plus utilisée par le système linux. Mais se greffe à ce traitement la routine dite « pilote » qui permet de gérer tout cela.

Pour revenir à notre exemple: le Bus 001 est: /dev/bus/usb/001, donc un répertoire, le Device 002 est /dev/bus/usb/001/002 soit un fichier.

Avec la commande sous root: # cat /dev/bus/usb/001/002 on peut voire les données issues du périphérique en question.

Exemple: Acquisition récepteur GPS

En utilisant la commande sous root lsusb, j’obtien entre autres la ligne ci-dessous:

Bus 004 Device 016: ID 10c4:ea60 Cygnal Integrated Products, Inc. CP2102/CP2109 UART Bridge Controller [CP210x family]

Je l’ai déterminée en lançant # lsusb avec et sans le récepteur GPS branché. On lit ainsi que le récepteur est détecté sur le BUS 004, le device 016. Ce qui fait qu’on le trouve dans le fichier périphérique: /dev/bus/usb/004/016.

La commande # dmesg nous indique aussi qu’un périphérique associé est créé en /dev/USB0.

Si on installe la commande # minicom qui est un terminal tty virtuel, sur le modem /dev/ttyUSB0 et à une vitesse 9600 bauds et 8 bits sans parité, on voit défiler les données NMEA. Mais si on met comme modem /dev/bus/usb/004/016, on botient la même chose.

Voilà, on est au terme de cet article technique linux. Avec les raspberry on peut d’amuser à découvrir l’intérieur d’un OS linux plus en profondeur

Publié dans Articles techniques, Informatique, Les raspberry | Commentaires fermés sur Notions sur le protocole de communication USB

Cablage d’une prise USB 2

image_pdfimage_print

Il peut nous arriver d’avoir à récupérer des signaux sur une prise USB pour des montages personnels. Ces signaux sont de types Série, mais pas RS232 ou série asynchrones, mais de type TTL série NRZI (Non retour à Zéro Inversé).

Rappel sur le protocole USB:

Le protocole série NRZI n’est pas comparable au codage série asynchrône tel qu’on le connaît en RS232 bien connu des OMs. Le principe de base est qu’un bit à zéro ne provoque pas de changement d’état, tandis qu’un bit à un provoque un changement détat entre les fils D- et D+. Le sens de communication est bidirectionnel et on peut chaîner les périphériques les uns derrières les autres, c’est à dire qu’un périphérique peut comporter deux prises USB. Dans ce cas, un hub USB n’est pas nécessaire. Mais cela est très rarement le cas.

Les fils D- et D+ sont symétriques c’est à dire qu’ils sont inversés l’un par rapport à l’autre. En théorie, un seul fil pourrait suffire pour véhiculers les signaux, mais l’avantage d’un communication symétrique est une nette amélioration à la sensibilité des parasites électriques. Ainsi des niveaux TTL symétriques assurent une excellente fiabilité de communication.

Comme plusieurs périphériques sont présents sur un même bus, chacun des périphériques présents ont une adresse qui va de 0 à 127. Mais ces adresses sont provisoires et arbitrairement attribuées par le contrôleur de protocole situé sur l’ordinateur par exemple ou l’arduino. Le principe d’initialisation est qu’une adresse à zéro est émise lors du branchement d’un périphérique pour indiquer que tout le monde doit écouter pour recevoir son adresse qui lui est attribuée. On voit que si l’on branche ou débranche un périphérique, cela peut provoquer une réattribution d’adresse à tout le monde. Tant qu’on ne touche pas à ce qui ets branché, les adresse ne bougent pas, mais lors des reboot et nouveaux branchements, cela change.

Schémas de cablage des prises:

Il y a deux types de prises USB2: le type A et le type B. Le premier est la prise plate donc le dessin ci-dessous:

Le type B est le dessin ci-dessous:

Les numéros correspondent aux mêmes fils:

  • En 1 le +5V;
  • En 2 le fil D-;
  • En 3 le fil D+;
  • En 4 la masse soit le -5V.

Le courant qu’on peut tirer sur le 5V est de 0,5A, valeur absolue à ne pas dépasser sous peine de bloquer toute communication sur l’USB.

Publié dans Articles techniques, Informatique | Commentaires fermés sur Cablage d’une prise USB 2

F6CYT vend

image_pdfimage_print
  • TRX Yaesu FT-818ND (mars 2020)
  • Filtre CW YF-122CN 300Hz
  • Interface Yaesu SCU-1
  • Câble data CT-62
  • Support DeskStand

Le tout opérationnel 100% : 690€

    

Publié dans Petites annonces, Vente | Commentaires fermés sur F6CYT vend

Bonne Année 2021

image_pdfimage_print

Les membres du bureau de l’ARALA vous souhaitent une très bonne année 2021.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Bonne Année 2021

Présentation des modes vocaux numériques par F5ORE

image_pdfimage_print

Diaporama de présentation des modes numériques vocaux diffusé sur skype internet le 5 novembre 2020 par Alain F5ORE

Publié dans Radio phonie numérique | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Présentation des modes vocaux numériques par F5ORE